Relation d'aide en soins infirmiers

Les travaux de ce groupe sont achevés

Communément, lorsqu’on évoque la notion de relation d’aide aux personnes en fin de vie, les acteurs en soins infirmiers apparaissent souvent au premier plan. Or la définition de la relation d’aide par les infirmières et par les autres professionnels de santé est imprécise, différente d’un interlocuteur à l’autre, mais aussi différente selon les niveaux de la relation soignant-soigné. Cette confusion favorise les glissements de rôle, les interventions inadaptées, voire les rivalités quand chacun préserve son territoire auprès du patient afin de justifier sa présence.

Une multiplicité de questions sur les acteurs et leurs pratiques

A partir de l’analyse des problèmes rencontrés sur le terrain, des écrits infirmiers dans les dossiers de soins et de la sensation intuitive du flou dans la littérature professionnelle, la SFAP a décidé de créer un groupe de travail sur ce sujet. Pêle-mêle, les questions posées sont les suivantes:

  • Qu’est-ce que le concept de « relation d’aide » ? Comment le clarifier Quelle est la différence entre « aide et soutien psychologique », relation d’aide et entretien psychologique ? Quand commence t-elle dans la relation soignant-soigné ? Quelles sont ses caractéristiques ? A qui s’adresse t-elle, notamment en soins palliatifs ? Quels bénéfices apportent t-elle à la personne aidée ? En quoi la relation d’aide serait-elle thérapeutique ?
  • Les infirmières pratiquent t-elles la relation d’aide, à quel moment et comment ? Comment les infirmières en rendent compte dans les transmissions ? Fait-elle partie du rôle propre infirmier et pourquoi ?
  • Quels sont les prérequis pour la pratiquer ? Comment est-elle enseignée en formation initiale ?

Vers une analyse du concept de "relation d'aide"

Le groupe de travail a pour objectif de réaliser un document consensuel qui permettra : de définir le concept de relation d’aide, de clarifier ce qu’est cette relation d’aide en soins infirmiers, de préciser s’il existe une spécificité en soins palliatifs, de distinguer la place et la complémentarité des autres acteurs de santé de l’équipe pluridisciplinaire dans le champ relationnel auprès de la personne et de son entourage et enfin de faciliter sa mise en place.

Soutenue par la Fondation Adrienne et Pierre Sommer (sous égide de la Fondation de France), la démarche du groupe de travail s’est appuyée :

  • sur une large recension de bibliographie dans la littérature relative aux soins infirmiers, à la philosophie, à la médecine, à la psychologie et la sociologie
  • et sur quelques enquêtes de terrain complémentaires (dossiers infirmiers pour repérer comment les infirmières transmettent leur activité relationnelle ; enseignants d’IFSI pour apprendre comment est enseignée la relation d’aide).

La méthodologie d’analyse de concept choisie par le groupe est celle de Walker & Avant : ce processus permet d’examiner les attributs caractéristiques d’un concept, de le définir et découvrir d’autres concepts voisins. La méthode de travail retenue pour le groupe est la méthode Delphi (large utilisation d’internet en aller-retour entre les membres du groupe, avec recensement des données et synthèses progressives de la coordinatrice).

Les réflexions du groupe infirmier sont illustrées par des situations cliniques. D’autres professionnels (assistantes sociales, médecin, psychologues…) ont été invités dans cette réflexion.

En 2007, le fruit du travail fait l’objet d’une part, d’une communication lors du congrès de la SFAP à Grenoble ; et, d’autre part, de la publication d’un ouvrage intitulé : « La relation d’aide en soins infirmiers » (Edition Masson-mai 2007), avec le soutien de la Fondation de France.

Nous contacter :

Pour obtenir davantage d’informations, vous pouvez nous contacter à relation-aide@sfap.org

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


A votre disposition

  • Le livre sur la relation d’aide en soins infirmiers est publié chez Masson en mai 2007
    livre_relations_daide_en_si.gif

    Le livre sur la relation d’aide en soins infirmiers vient d’être publié chez Masson en mai 2007.
    Il est le fruit d’un travail collectif d’un groupe issu du Collège des acteurs en soins infirmiers de la Société France d’Accompagnement et de soins Palliatifs.
    La démarche du groupe de travail s’est appuyée sur plusieurs méthodologies. Pour l’analyse du concept, les références bibliographiques ont été sélectionnées dans la littérature relative aux soins infirmiers, à la philosophie, à la médecine, à la psychologie et la sociologie.
    Ecrit par et pour des professionnels des soins infirmiers, cet ouvrage peut être considéré comme un guide, où chaque professionnel de santé (infirmières, aide-soignante, étudiants, autres professionnels de santé) pourra identifier les compétences nécessaires mais aussi ses limites dans la relation d’aide.
    Des situations cliniques ou des exemples illustrent les différents aspects de la relation, les caractéristiques de la relation d’aide infirmière et celle pratiquée par les autres acteurs en soins palliatifs selon leur champ de compétences. Ils permettent de clarifier la relation d’aide infirmière et de mettre en évidence la complémentarité de chacun dans l’équipe interdisciplinaire dans le champ relationnel auprès de la personne et de son entourage.
    Ces illustrations ont aussi pour objet de faire du lien entre les concepts et la pratique de la relation d’aide en soins infirmiers.

  • Bibliographie sur la relation d’aide en soins palliatifs et plus particulièrement en soins palliatifs
  • « Clarification de la relation d’aide en soins infirmiers par l’analyse du concept » : Communication à la journée Recherche en soins palliatifs du XIème congrès de la SFAP (Bordeaux, juin 2005) AP : Résumé de la communication & Diaporama