Congrès de la SFAP - Appel à communication 2023

Le congrès national de la SFAP est l’occasion d’aborder ensemble tous les thèmes en lien avec les soins palliatifs et l’accompagnement.

Si vous, votre équipe ou votre association avez approfondi un sujet en lien avec les soins palliatifs, sous la forme d'une étude, d'une recherche ou encore d'un retour réflexif, venez nous les présenter ! 

si vous avez mené à bien un projet structuré et innovant, concrétisé une idée nouvelle en lien avec la pratique palliative ou avez contribué, d’une manière originale, à la diffusion de la culture palliative, venez partager des expériences et ces découvertes !

Le Groupe Scientifique du congrès de Nantes 2023 vous invite à adresser vos propositions de communication pour nous enrichir, de nous former mutuellement et favoriser les rencontres et dialogues.

Les résumés seront soumis directement en ligne avant le 23 octobre 2022, 23h59.

Le nombre de résumés soumis par auteur est limité à 3.

Les instructions et conseils suivants sont proposés pour vous aider et vous encourager à oser nous envoyer votre résumé.

Guide et règles de rédaction des résumés soumis à l’évaluation :

Le titre ne devra pas excéder 85 caractères.
Vous pourrez indiquer plusieurs auteurs (à noter que seul l’auteur qui présente pourra bénéficier d’une inscription à tarif préférentiel).
Le résumé comprendra entre 2 000 et 3 000 caractères, espaces compris, interligne simple, arial 11, bibliographie comprise, au format WORD.
Au résumé seront associés 3 mots-clés et au maximum 3 références bibliographiques.
4 types de résumé peuvent être présentés et le plan de votre résumé sera adapté à chacun d’entre eux.  Le type de résumé choisi sera à renseigner au moment de la soumission. Un modèle de chaque type de résumé est présenté en ligne pour vous aider dans l’élaboration de votre communication et son écriture :

Un résumé doit permettre, par une lecture rapide, une représentation claire et fidèle d'un travail conduit par ses auteurs et ciblé pour un certain public. Il est donc nécessaire, avant d'entreprendre sa rédaction, de vous interroger sur le message principal que vous voulez transmettre, et à qui vous le destinez en priorité.

  • 4 types de résumé peuvent être présentés et le plan de votre résumé sera adapté à chacun d’entre eux.  Le type de résumé choisi sera à renseigner au moment de la soumission. Un modèle de chaque type de résumé est présenté en ligne pour vous aider dans l’élaboration de votre communication et son écriture :
    1. Etude des pratiques en soins palliatifs (pratiques soignantes, médicales, managériales, organisationnelles, …) conduite soit dans :
      • Une approche à visée d’évaluation quantitative -1-
      • Une approche qualitative à visée de description et d’appréciation compréhensive -2 - 
  1.      2. Une étude originale, résultat d’un travail de recherche :  l'objectif de ce type d’étude est de produire de nouvelles connaissances à partir de données recueillies spécifiquement pour répondre à une question de recherche précise et explicite. Elle est à différencier de l’étude des pratiques dont la visée est descriptive ou compréhensive en vue de favoriser la réflexivité, les échanges et coopérations entre praticiens (le plus souvent en inter-professionnalité et/ou inter-disciplinarité). Un travail de recherche doit avoir été reconnu comme tel par une institution (avis favorable d’un comité d’éthique de la recherche ou d’un CPP, obtention d’un financement recherche, travail conduit dans le cadre d’une formation à la recherche, type master ou thèse de sciences)
    • Approche de recherche épidémiologique, populationnelle ou clinique (biostatistique, quantitative) -3 -
    • Approche de recherche compréhensive (qualitative) - 4 -

        3.  Revue systématique de littérature -5- Il s’agit d’un travail de synthèse de connaissances sur une question de recherche souvent assez précise, ou en tout cas clairement explicitée, et à partir de données publiées ou au moins existantes et déjà traitées, utilisant une méthodologie spécifique (énoncé de la question de recherche, explicitation des bases et sources de données bibliographiques explorées, des mots-clés utilisés pour la recherche d’articles, de la période, voire du type de publications recherchées, de la méthode d’extraction, d’analyse, voire de synthèse, des informations à partir des d’articles). Plusieurs types de revues de littérature ont été décrits, en fonction des moyens déployés pour revendiquer l’exhaustivité des informations sélectionnées pour répondre à la question de recherche posée (caractère « systématique » de la revue), et aussi en fonction du type de contenu analysés (cf article Colombet Med Pall 2015).

  2.  
  3.     4. Un retour d’expérience avec analyse réflexive et argumentée - 6 : Il s’agit par exemple, et de façon non limitative, d’un récit d’expérience (organisation d’équipe ou associative) ou de situation clinique, enrichie d’une réflexion pour en expliciter les enseignements intéressants. La réflexion ou l’argumentation de l’analyse pourra éventuellement bénéficier d’une confrontation à d’autres publications antérieures en France ou à l’étranger (congrès SFAP antérieurs, littérature spécialisée, sites internet portail d’information dans le champ des soins palliatifs).  
  • Quelques principes généraux de rédaction :
    • Un résumé doit permettre, par une lecture rapide, une représentation claire et fidèle d’un travail conduit par ses auteurs et ciblé pour un certain public. Il est donc nécessaire, avant d’entreprendre sa rédaction de vous interroger sur le message principal que vous voulez transmettre, et à qui vous le destinez en priorité. N’hésitez pas à solliciter de l’aide autour de vous (dans votre entourage proche ou plus à distance, en passant par le site ou annuaire de la SFAP ?)
    • Votre résumé doit être structuré en 4 parties, qui sont à peu près équilibrées.
    • Les parties introductive (« Contexte et objectif » ou « Problématique et objectif ») et conclusive (« Conclusion et/ou discussion et/ou perspectives ») sont présentes dans tout type de communication, y compris le retour réflexif d’expérience et l’analyse argumentée.  Dans la partie "Contexte" (ou problématique), une ou deux phrases expliquent l’importance de traiter l’objectif énoncé ensuite, par exemple en relevant les lacunes de la littérature sur le sujet, ou en soulignant l’importance ou l’actualité du sujet, son impact pour un grand nombre de personnes ou de praticiens… La conclusion doit toujours répondre à l’objectif annoncé.
    • Le contenu des parties intermédiaires dépend forcément du type de communication
      • Pour une étude des pratiques ou pour une étude originale, résultat d’un travail de recherche,
        • Si l’approche méthodologique est quantitative, il est important de faire apparaître dans la partie "Méthode" : les caractéristiques et le plan de l’étude (multi/monocentrique, descriptive/analytique /interventionnelle, transversale/rétrospective/prospective ; la description de la population, le lieu ou cadre et la date de son recrutement, l’intervention ou les facteurs soumis à évaluation, et les critères de jugement de l’efficacité d’une éventuelle intervention.
        • Si l’approche méthodologique est qualitative, il est important de préciser, l’approche méthodologique utilisée, les acteurs et sujets de la recherche, le type d’outils d’investigation ou de recueil de données (entretiens individuels, de groupes, observation participante ou non…).
      • Pour une revue systématique de littérature, il est important de préciser au minimum, la période de publication recherchée, et les principaux mots-clés de la stratégie de recherche. Dans ce type de communication spécifiquement, la partie "Résultats" pourra souvent être plus longue, et particulièrement déséquilibrée par rapport à la partie "Méthodes".
      • Pour un retour d’expérience avec analyse réflexive, le plan est plus libre et dépend du contenu communiqué. Les options suivantes sont proposées à titre indicatif :
        • Distinguer la narration factuelle de l’expérience ou de la situation analysée (en y apportant les éléments circonstanciels utiles, acteurs, temporalités, activités…), des éléments réflexifs que vous en retirez et souhaitez transmettre
        • Ou bien, faire correspondre les parties intermédiaires à des étapes chronologiques de l’expérience, avec réflexion et ajustement entre elles.
        •  Il est également possible de se rapprocher d’un plan classique type « Méthodes » et « Résultats », en décrivant en « Méthodes », comment vous avez procédé pour élaborer ce retour d’expérience réflexif (réunions pour délimiter et qualifier l’expérience sur laquelle travailler, exploration de la littérature ou enquêtes auprès de collègues ou sur l’expérience d’autres associations). Les éléments réflexifs seront alors décrits en « Résultats »

L’écriture doit être sobre et utile : veiller lors de la relecture de votre texte à ce que chaque mot ou expression soit bien indispensable à la compréhension du message. N’hésitez pas à la faire relire par vos collègues pour vous assurer de sa clarté et de sa compréhension.  Vous devez arriver à vous dire que finalement 3000 caractères sont amplement suffisants.

Avant de soumettre 

Les documents et les éléments suivants vous seront demandés lors de l’enregistrement de votre résumé :

  • Les coordonnées de tous les co-auteurs : NOM, Prénom, profession, téléphone portable et email
  • Mots clés : indiquer obligatoirement 3 mots clés) 
  • Type de résumé choisi (parmi les 6 proposés ci-dessus). NB : le jury d’évaluation pourra s’autoriser à reclasser le résumé soumis dans un type qui lui apparaîtrait plus pertinent au regard de son contenu.
  • Thèmes et publics cibles : déterminer à qui s'adresse votre communication et son thème
  • CV de l'auteur : format accepté => rtf, odt, doc, docx, pdf

Règles d’évaluation des résumés

• Le résumé sera évalué sur les critères suivants :
- Pertinence de la problématique (originalité, intérêt, fréquence, actualité…).
- Qualité et rigueur de la méthodologie et de l’analyse, ou de la réflexion et/ou de son ancrage théorique.

- Qualité de la réflexion et de l’argumentaire.
- Confrontation à la littérature.
- Retombées possibles et perspectives d’amélioration des pratiques.
- Pluri et interdisciplinarité, diffusion nationale ou internationale, caractère multicentrique seront un plus.
• Les communications proposées pourront être retenues pour une présentation orale ou écrite.
• Seules les études comportant des résultats et/ou une analyse pourront être retenues, dans le cadre des 3 premiers types de résumé. Un retour d’expérience sur la conception d’une recherche, par exemple l’élaboration d’une intervention complexe en vue d’une recherche évaluative, peut faire l’objet d’une communication dans le cadre du 4e type de résumé.
• Pour les communications présentées en poster, 4 prix seront remis dans les catégories suivantes : Recherche, Diffusion de la culture palliative, Innovation, Coup de cœur du jury.

Modèles de résumés

  • Pour télécharger le modèle de résumé type 1, cliquez-ici.
  • Pour télécharger le modèle de résumé type 2, cliquez-ici.
  • Pour télécharger le modèle de résumé type 3, cliquez-ici.
  • Pour télécharger le modèle de résumé type 4, cliquez-ici.
  • Pour télécharger le modèle de résumé type 5, cliquez-ici.
  • Pour télécharger le modèle de résumé type 6, cliquez-ici.

 

Grille d'évaluation des résumés

Soumettre en ligne votre communication

Soumission simplifiée (sans identification préalable) sur notre site https://congres.sfap.org
Vous recevrez un accusé de soumission par email.
Attention, vous n'aurez pas la possibilité de soumettre en plusieurs fois.

Soumettre votre résumé

appel-communicationPour soumettre votre résumé cliquez-ici.

Merci d'envoyer vos résumés avant le 23 octobre 2022, 23h59 dernier délai.