Les formations diplômantes

La formation permanente (ou continue) en soins palliatifs est aujourd’hui possible par deux parcours universitaires :

  • Le Diplôme Universitaire de Soins Palliatifs (DUSP) :

Il comporte une année de cours, un examen écrit, un stage et la rédaction d’un mémoire. Il s’agit d’une formation première où sont abordées les différentes facettes de ce que comporte la pratique des soins palliatifs dans leurs compétences cliniques, techniques, relationnelles, psychiques et éthiques en vue de rencontrer au mieux un patient singulier. Ce temps de formation est structuré par un enseignement magistral et diverses modalités de pédagogies interactives.
Sont admis à s’inscrire, les titulaires d’un diplôme de Docteur en médecine et pharmacie, les étudiants en médecine et en pharmacie, les étudiants en médecine de troisième cycle, les infirmières, les puéricultrices supérieures, les sages-femmes, les titulaires d’un diplôme d’Etat de kinésithérapie, les psychologues, les aides-soignantes, les travailleurs sociaux, les aumôniers, les accompagnants bénévoles.

  • Le Diplôme Inter-Universitaire de Soins Palliatifs (DIUSP)

Il s’inscrit, suite à la réussite des examens de la 1ère année du DUSP, dans le prolongement de cette dernière comme une année complémentaire de formation clinique et critique. Chaque Faculté la met en œuvre avec des spécificités qui lui sont propres et en cohérence avec les recommandations du Collège National des Enseignants pour la Formation Universitaire en Soins Palliatifs (CNEFUSP). D’une manière générale, cet enseignement poursuit des objectifs plus larges :

  • Poursuite de l’apprentissage d’une compétence technique, relationnelle et éthique dans l’accompagnement, le soin et les traitements des patients atteints d’une maladie létale évolutive.
  • Elaboration d’une réflexion sur l’accompagnement, le soin et les traitements des patients atteints d’une maladie létale évolutive.
  • Réflexions et discussions dans le cadre de la pluri-professionnalité.
  • Ouvertures à la réflexion éthique autour des thèmes touchant les rapports médecine, techniques, société, souffrance et mort.

Le DIUSP se clôture par la soutenance d’un mémoire.

A votre disposition :

Fichiers joints: